Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Préparation au diplôme d’État BTS Gestion de la PME Le/la titualire de ce diplôme assurera de façon polyvalente les activités suivantes : Gérer la relation avec les clients et les fournisseurs de la PME (rechercher des clients par prospection ou pour répondre à un appel d’offres, traiter la demande du client de la demande de devis jusqu’à la relance des impayés, informer, conseiller, orienter et traiter les réclamations, rechercher et sélectionner les fournisseurs, passer les commandes d’achat et d’immobilisation et les contrôler, valider le règlement, évaluer les fournisseurs, assurer le suivi comptable des opérations commerciales) ; Participer à la gestion des risques de la PME (conduire une veille, accompagner la mise en place d’un travail en mode « projet », identifier, évaluer les risques de l’entreprise et proposer des actions correctrices, évaluer et suivre les risques financiers de la PME en termes de trésorerie, gérer des risques identifiés dans la PME, mettre en place une démarche qualité au sein de la PME) ; Gérer le personnel et contribuer à la gestion des ressources humaines de la PME (assurer le suivi administratif du personnel, préparer les éléments de la paie et communiquer sur ces éléments, organiser les élections des représentants du personnel, participer à la gestion des ressources humaines, contribuer à la cohésion interne du personnel de l'entreprise) ; Soutenir le fonctionnement et le développement de la PME (représenter, analyser, améliorer le système d’information de la PME, améliorer des processus « support » et organiser et suivre les activités de la PME, participer au développement commercial de la PME et à la fidélisation de la clientèle, accompagner le déploiement du plan de communication de la PME, analyser l’activité de la PME, produire et analyser des informations de nature financière, identifier les facteurs explicatifs de la performance commerciale et financière, concevoir et analyser un tableau de bord). Débouchés : assistant de gestion, assistant de direction, collaborateur, secrétaire de direction, assistant en ressrouces humaines
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Acquérir les compétences professionnelles nécessaires pour exercer les métiers de la comptabilité au sein de cabinets comptables ou de services financiers d'entreprises.  Préparer aux épreuves du idiplôme de Comptabilité et de Gestion. 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Objectifs de l’action : Préparer le DCG. Le DCG est un diplôme national de niveau II, composé de 13 épreuves. Il permet aux titulaires de prétendre à des postes de responsabilité tant dans les cabinets comptables que dans les services financiers des entreprises.   Objectifs pédagogiques : L’organisation d’une formation au DCG doit permettre aux salariés  qui le souhaitent de poursuivre leurs études et s’inscrit dans la logique de la filière comptable afin de répondre aux besoins en expertise dans ce domaine.
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Objectifs de l’action : Proposer une préparation de haut niveau au DSCG, diplôme de niveau master permettant l’accès : -  à l’expertise comptable (stage DEC) - à des fonctions de cadre dans les services financiers des entreprises, des banques ou des associations - aux concours de la fonction publique de catégorie A   Objectifs pédagogiques :  Rendre le stagiaire capable d’exercer dans les métiers de la comptabilité, du contrôle de gestion, de l’audit et de la finance  
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Acquérir les compétences professionnelles nécessaires pour excercer les métiers de la comptabilité, du contrôle de gestion, de l'audit et de la finance, au sein de cabinets comptables ou de services financiers d'entreprises. Préparer aux épreuves du Diplôme Supérieur de Comptablité et de Gestion
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Objectif de l’action : préparer aux épreuves des 3 unités de la certification ASCA reconnue à un niveau « bac » dans le domaine de la comptabilité et des travaux administratifs. Objectifs pédagogiques : être capable d’effectuer et contrôler l’enregistrement et la diffusion de l’ensemble des opérations comptables courantes dans une TPE / PME-PMI / Association, établir et contrôler les documents comptables courants, traiter les différentes opérations préparatoires à la clôture de l’exercice comptable en restituant une image fidèle des comptes, évaluer la rentabilité des produits ou des services de l’entreprise, gérer la relation avec les clients et les fournisseurs de la TPE / PME-PMI / Association traiter les données comptables relatives à l'activité de l'entreprise.
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
La certification par le titre ASCA a pour objectif de : Répondre aux importants besoins en compétences dans la profession visée : Selon Pôle Emploi, les emplois de « secrétaires bureautiques et assimilés » font partie du Top 10 en nombre de projets de recrutement non saisonniers par métier en 2018. En juillet 2019, près de 25000 offres sont disponibles sur le site https://candidat.pole-emploi.fr dans le domaine de l’assistanat comptable. Aider à l’insertion professionnelle. La certification ASCA permet une insertion professionnelle satisfaisante. La promotion 2017 compte plus de 1300 titulaires. Environ trois-quarts de ces certifiés ont actuellement un emploi (contre environ 20 % lors de l’inscription à la formation), et pour plus de la moitié des titulaires, l’emploi est exercé dans le métier visé, « assistant de comptabilité et d’administration » (contre à peine 10 % au moment de l’inscription). L’assistant de comptabilité et d’administration, essentiellement présent dans les TPE, les PME-PMI et les associations, assure de façon polyvalente les activités suivantes : Le suivi quotidien de la comptabilité La collecte, le traitement et la diffusion de d’informations à destination des clients et des fournisseurs L’élaboration de supports de synthèse de l’activité de l’entreprise. Débouchés : secrétaire comptable, aide comptable auprès d’un chef d’entreprise (TPE) ou d’une responsable de service (PME/PMI).
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
La formation a pour objet de développer la capacité à réaliser en autonomie : Les travaux de paie à l’aide d’un logiciel dédié, Les vérifications des données en fonction de la législation, des conventions collectives et des contrats de travail applicables, Une veille technique sur les évolutions réglementaires et jurisprudentielles, Les déclarations sociales. Le gestionnaire de paie exerce son activité au sein d'un service spécialisé en collaboration avec d'autres professionnels (juristes, informaticiens). Le gestionnaire de paie est en relation avec les services juridique, ressources humaines, comptabilité et les salariés de l'entreprise. Il traite avec les organismes sociaux (URSSAF, CPAM, caisses de retraite, médecine du travail, inspection du travail) et les sous-traitants (conseils juridiques, experts comptables, sociétés prestataires de services). Le gestionnaire de paie peut exercer dans différents contextes : moyenne ou grande entreprise, société de service de gestion de la paie ou cabinet d'expertise-comptable (pôle social). Débouchés : gestionnaire de paie, gestionnaire paie et administration du personnel, collaborateur(trice) paie, comptable spécialisé paie.

Pages

S'abonner à Comptabilité - Gestion