Objectifs

Le titulaire de ce diplôme exerce son activité dans une entreprise de travaux publics effectuant des travaux neufs ou d'entretien et d'amélioration. Il participe à la réalisation de routes, autoroutes, pistes d'aérodrome, parkings. Il intervient une fois le terrassement achevé. Son travail consiste à réaliser le corps de chaussée (couches de base, de liaison, de finition) en utilisant des liants, tel le bitume. Il peut réaliser par ailleurs :

les abords de voie paysagers en site urbain (voies piétonnes, bordures, pavages) ;
toute autre surface de circulation ou de jeux (courts de tennis par exemple) ;
les sols industriels (aires de stockage, quais de chargement…).

Bien que l'industrie routière soit très mécanisée, la qualité de finition de l'ouvrage dépend largement d'un savoir-faire manuel.

Contenu

Les enseignements technologiques et professionnels portent sur les notions suivantes :

les revêtements : revêtements routiers et urbains en béton, gravillonnés, bitumeux, sportifs ; constitution des différents mélanges, nature des granulats et des liants ; épaisseurs ;
le terrain : savoir reconnaître la nature d'un terrain (sol fin, grenu, rocheux, argileux) et analyser les caractéristiques des sols (masse volumique, portance, teneur en eau, densité etc) ;
les documents techniques : dossier de travaux, plan de nivellement, plans d'ensemble, croquis de préparation afin de déterminer les pentes, les limites de chaussée, les niveaux ;
les ouvrages : les chaussées, le rôle d'une tranchée de drainage, d'un fossé ou d'un ouvrage d'évacuation des eaux de ruissellement
réalisation de petits ouvrages en maçonnerie.
les matériels : outillages manuels, mécanisés, automatisés.

Méthodes pédagogiques

Validation

CAP Construction de routes